Contact Les formations Lexique


20. Les principes fondamentaux de l’économie sociale et solidaire

Pour s’intégrer dans l’économie sociale et solidaire, il faut être d’accord avec ces grands principes :

La non-lucrativité et la juste répartition des excédents

Les excédents financiers ne peuvent pas donner lieu à une appropriation individuelle. Bénéfices, excédents, dividendes sont répartis entre les investissements, les réserves financières destinées à l’outil de travail.

La gestion démocratique

Le principe « une personne = une voix » vaut quelle que soit la somme investie au capital et le temps passé.

La libre adhésion

Personne ne doit obliger qui que ce soit à adhérer à une structure de l’économie sociale et solidaire. Dans le cadre d’une coopérative, Un salarié associé doit pouvoir vendre librement ses parts, s’il souhaite partir !

La solidarité

Adhérer à une structure de l’économie sociale et solidaire, c’est se mettre au service d’un projet collectif et non d’un projet conduit par une seule personne ou visant à faire du profit !